• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Pour la confection de robes ou de sacs

Pour la confection de robes ou de sacs - Alexandra Roy

Juste avant de partir pour un long weekend, j’ai vérifié que j’avais enclenché mon alarme et, heureusement, car je ne l’avais pas fait. Un autre tour de ma maison me permit de constater que le robinet de mon évier était mal fermé, et que la fenêtre de la salle de bains était restée ouverte. J’étais si excitée à l’idée de partir en voyage, que j’avais oublié un tas de petites choses très importantes. Enfin, j’ai fermé ma porte à double tour et j’ai mis mes bagages dans ma voiture. De très longues heures de route me séparaient de ma destination. Contrairement à ce que je craignais, les automobilistes ne furent pas trop désagréables et pour cause, puisque j’ai surtout roulé la nuit, je n’ai pas croisé beaucoup de monde sur la route. J’étais en pleine forme, car ma soumission toiture bois-des-filion était presque terminée. Pour me reposer, j’ai fait un arrêt de trois heures dans un hôtel, puis je suis repartie.

J’avais loué une maison avec quelques amis et ils me rejoindraient dans quelques jours. Passer un peu de temps seule dans cette grande demeure, pourvue d’une piscine chauffée et située à quelques centaines de mètres de la mer, ne me dérangeait pas, au contraire. J’avais, dans ma valise, quelques romans et des carnets, les uns pour lire, les autres pour écrire. J’avais des idées d’articles pour un blogue que je souhaitais commencer. Le thème principal est la création et j’y donne des astuces et des patrons de réalisations aussi diverses que des robes et des sacs. Le matin était levé depuis quelques heures quand j’ai stationné mon automobile devant la bâtisse que nous avions prise en location. Ce fut quand je suis entrée que j’ai compris la chance que j’avais de venir ici.

La cuisine était parfaite pour une famille de vingt personnes et j’ai vite trouvé la pièce idéale, où j’ai passé tout mon temps à écrire : le salon. De jour, ses grandes baies vitrées donnent sur la piscine à débordement et la mer est visible dans le lointain, dans le prolongement du bassin aux formes arrondies. La terrasse est entourée par des végétaux, que je ne connais pas. Ils ont l’allure de plantes exotiques, ce qui est parfaitement impossible sous ce climat. Ma pièce préférée comportait une table assez haute pour que je me pose et une cheminée, que j’ai allumée dès le premier soir. Dans cet univers feutré, j’ai écrit mes premiers textes.

 

The author:

author

Bonjour, mon nom est Alexandra Roy. Je suis une jeune étudiante passionnée par la vie et j'adore le vraiment le Web. Mon blogue, c'est un espace créatif qui vous jase de mon quotidien et de mes passions. Je vous avertis, mes projets et mes goûts sont diversifiés, c'est donc toute une aventure de me lire.